70 annees apres Hiroshima, les Americains ne regrettent pas grand chose

L’Enola Gay effectuait le long voyage de renvoi par sa base, dans une ile du Pacifique, quand le copilote, le capitaine Robert Lewis, a ouvert le registre de bord et s’est mis a furieusement griffonner les nombreuses questions qui l’assaillaient.

“Combien de Japs avons-nous https://datingmentor.org/fr/mature-dating-review/ tues?”. “J’ai vraiment l’impression d’avoir a chercher faire mes mots pour expliquer ca. Mon Dieu, qu’avons-nous fera?”.

Le bombardier B-29 a l’eclat argente eblouissant venait de lacher la toute premiere bombe atomique utilisee au combat sur la ville japonaise de Hiroshima, une mission qui allait changer le cours de l’Histoire. Ainsi que poursuivre: “J’ai jete un dernier coup d’oeil, je crois vraiment que nos Japs vont se rendre avant que nous atterrissions a Tinian”, base de l’Enola Gay. “Ils ne vont si»rement nullement vouloir qu’on un en lache d’autres de ce calibre”.

Mes Americains approuvent, Actuellement bien, l’operation

Il avait tort. Il faudra i  nouveau 27 jours – et un second champignon atomique, au-dessus de Nagasaki – afin que le Japon se rende, mettant 1 terme a une guerre commencee en 1937 avec l’invasion de la Chine avant d’enflammer J’ai region Asie-Pacifique. L’utilisation d’la bombe atomique, concue au plus grand secret, avait ete immensement approuvee a l’epoque.

Et aussi 70 annees apri?s, une majorite d’Americains se disent i  chaque fois que j’ai ete ce que celui-ci fallait faire. 56% des Americains interroges via l’institut de recherche Pew Research Center estimaient ainsi en fevrier que l’utilisation d’une bombe atomique contre le Japon etait justifiee, contre 79% des Japonais qui estimaient qu’elle ne l’etait jamais. Read more